Caterham Seven

Caterham Seven


" Light is Right" ! 

 

Plus de détails

22 900 €

Année 1986

Miles 93500 miles

Couleur de carrosserie Vert Anglais

Coloris intérieur Simili cuir Noir

Nombre de sièges 2

Cylindrée 1700 cm3

Puissance réelle 110 ch

Nombre de cylindres 4 Cylindres en ligne

Carburant Essence sans plomb + additif

Alimentation moteur 2 Carburateurs Weber

Boite de vitesse Manuelle à 4 vitesses

Emplacement du moteur A l'avant

Transmission Propulsion

Conduite A droite

Description

Historique du modèle : 

Le jeune Colin Chapman, ingénieur et négociant en automobile commence à assembler des voitures dans le garage de ses parents...

La Seven sera donc créée par un savant assemblage de pièces glanées auprès des différents constructeurs de l'époque. Les faibles moyens de la jeune entreprise pousseront son jeune patron à rogner sur le prix de chaque pièce (un shilling est un shilling !)...

Cela permettra aussi d'avoir un véhicule léger et donc maniable, obsession du fondateur de Lotus. 

1957 marque le lancement de la première Lotus Seven. La puissance de 40 cv du moteur n'est pas importante mais le poids contenu de l'engin permettait de franches accélérations. Des versions plus puissantes ne vont pas tarder à pointer le bout de leurs capots... De nombreux clients inscriront leurs Seven avec ou sans préparation dans des compétitions locales.

L'entreprise se développe, de nombreux modèles d'exception (Elan/Elite...) étoffent le catalogue du constructeur.

Colin Chapman apprécie ces véhicules mais la compétition en Formule 1 accapare son esprit...

Il n'est donc pas enclin à répondre aux demandes des clients qui lui demandent toujours autant de Seven...

 

Caterham, son plus gros distributeur à l'époque lui demande de fabriquer à sa place la Seven.

Chapman accepte : nous sommes en 1967 et la Série 3 apparait.

Une ligne toujours proche de la version initiale mais avec une puissance qui peut aller jusqu'à 125 ch sur certaines versions (SS) Un arceau est installé et cela permet de la distinguer d'une Série 2.

Seulement 350 véhicules seront ainsi produits.

 

La série 4 arrive en 1970 avec une ligne plus massive, plus carré et avec un habitacle plus cossu.

Les puristes regretteront la Série 3 qui était plus esthétique, dépouillée et homogène.

 


Carrosserie / Extérieur :
Il s'agit d'un Caterham Seven Super Sprint avec un masque avant et des garde-boues Av et Arr en polyester.

Le châssis est un treillis tubulaire réalisé en acier laqué noir avec une peau en aluminium riveté. 

Le capot moteur et le réservoir sont en aluminium brossé.

La classique teinte British Racing Green (Vert Anglais) correspond à sa teinte d'origine. Cette teinte est mythique et surtout typiquement Anglaise.
La peinture vient d'être refaite par nos soins afin de remettre dans le meilleur état ce véhicule.

Le capot moteur et le réservoir de carburant ont été finement brossés par nos soins pour compléter la remise en état.
Les phares et l'arceau ont été repeints en noir brillant car il y avait quelques griffures sur ces élements.


Les 5 jantes en Aluminium "Revolution" sont peintes en noir satiné et sont en très bon état. Elles sont exemptes de traces de corrosion ou de traces de choc.

Des Good Year au dessin "Classic", équipent le véhicule. Les pneus ont environs 20% d'usure.

 


Habitacle :
La sellerie est en simili cuir noir. Les sièges sont en très bon état et ne présente ni accroc ni couture défectueuse.
Les contre portes garnies de simili cuir noir sont en très bon état.
Le tableau de bord est en aluminium recouvert d'un vinyl conformément à sa sortie d'usine.
Cet exemplaire est équipé d'un petit volant en aluminium et cuir noir avec le logo Lotus au niveau de l'avertisseur sonore.
Les moquettes « noires » sont également en bon état. Le tunnel de transmission sera refait par notre sellier car cette partie est usée car utilisée comme repose coude.

L’ensemble de l’instrumentation de bord est parfaitement fonctionnel.
La capote en vinyl noir est très bon état. Le "tonneau cover", les "side-screens" sont également présent et permettent de stationner le véhicule sans mettre en place la capote.

 

 

 

 


Châssis :

 Le châssis ne comporte pas de déformation ni de trace de corrosion. Les alignements sont bons et la peinture Noir Epoxy est conforme à la couleur d'origine.
Lors de l'essai dynamique, nous n'avons relevé aucun bruit parasite anormal au niveau de la caisse ou des trains roulants (rotules, silentblocs...).
Le freinage est aligné, stable et endurant.

Moteur / Transmission :
La mécanique est en bon état. Le quatre cylindres en ligne Ford monte rapidement en température, la pression d'huile est bonne et les compressions sont très bonnes. L'ensemble moteur a été restauré il y a 5 ans (dossier factures)

Au roulage, le moteur prend ses tours sans à coups ni surchauffe.
La boîte fonctionne parfaitement et sans à coups perceptible.                                            

Le pont arrière à un jeu normal; il n'y a pas de suintement d'huile.

 
Avant livraison, le véhicule recevra une grande révision (vidange moteur, boite et pont / filtres / graissage des trains, niveaux...).

 

Une garantie nationale de 6 mois pièces et main d'oeuvre accompagne la vente de ce véhicule.

 


Conclusion:

Quant on évoque une Lotus Seven, on parle de seulement 2700 véhicules (toutes séries confondues). Autant dire que l'oiseau est rare et les prix se sont envolés... 35000€ pour une authentique Série 2 ou 3 en très bon état nous semble cohérent compte tenu de la rareté du modèle...

Beaucoup de répliques existent et peu sont réellement convaincante...

Caterham est pour nous, le seul constructeur qui s'est impliqué "corps et âme" pour la Lotus 7.

La Seven est d'ailleurs toujours au catalogue et ses versions "extrême" ne font rire personne car elles ont des performances stratosphériques !

L'excellente santé financière et ses résultats en compétition laissent rêveur nombre de petits fabricants de voitures de sport... Caterham existe et les futurs projets prouvent que l'entreprise est sérieuse.

 

La Seven est une voiture atypique, sans concession au confort et disposant du strict minimum !

Un poids plume, un moteur qui vit... Presque une moto à 4 roues tant le pilote fait corps avec la machine.

Cet exemplaire provient d'Angleterre, ce qui explique le volant à droite. Compte-tenu de l'étroitesse du cockpit, le temps d'adaptation est moindre.

Cette Caterham a toujours été entretenu par son propriétaire, pilote de moto qui accordait une importance soutenue au bon état de son véhicule.

 

Un choix judicieux pour créer ou compléter une collection car Caterham est légitimement le gardien du gêne original de la "7".

Un budget raisonnable en termes de prix de vente avec une côte qui ne fléchira pas pour un véhicule si il reste entretenu.